Entrevue avec une avocate pas plate!

Stéphanie Villeneuve
Stéphanie Villeneuve

Qui est Adèle?

Passionnée et ambitieuse, Adèle Pilote-Babin porte plusieurs chapeaux : avocate, médiatrice, conférencière, auteure, formatrice, entrepreneure, maman, etc. En plein cœur de Boucherville, dans un environnement qui lui ressemble, elle a créé un cabinet légal qui correspond à ses valeurs et qui lui permet de déployer son sens de la communauté et du réseautage. Depuis maintenant 10 ans, elle met son expertise au service des entrepreneur.e.s en étant présente pour les conseiller et les accompagner à chacune des phases de leurs projets d’affaires. Plus récemment, elle a cofondé «Les Consoeurs» et elle accompagne les femmes de la francophonie pour la création d’une pratique à leur image.


“Ma mission : amener l’entrepreneur à comprendre que le droit ce n’est pas juste une grosse bête noire épeurante et inaccessible où on va uniquement quand ça va mal. Ça s’apprivoise, ça se décortique, ça devient digeste. Les gens voient un peu le droit comme tout ou rien; soit je fais tout et ça me coûte cher ou soit je ne peux pas le faire parce que je ne suis pas rendu là. C’est là où l’accompagnement permet d’éduquer, de susciter des prises de conscience, de prioriser et de dégager l’entrepreneur.e.”


Les 3 meilleurs conseils d’Adèle pour les travailleurs autonomes

1

Prendre le temps de choisir le bon professionnel. Il y a autant de professionnels que d’entrepreneur.e.s et comme en intervention, le lien de confiance est primordial.

2

Prévenir plutôt que guérir. Les coûts (en énergie, temps, stress, argent) sont beaucoup plus élevés lorsque l’on agit en réaction. L’accompagnement juridique aide à prendre des décisions éclairées et à avoir une vision globale. Tout projet d’affaire comporte des enjeux juridiques, alors aussi bien les connaître et les évaluer ne serait-ce que pour planifier son budget et ses ressources en conséquence, puis pour prioriser.

3

Consulter un.e avocat.e de façon ponctuelle pour des besoins spécifiques, c’est bien, mais avoir un professionnel qui connaît votre entreprise, qui baigne dans votre univers et qui vous accompagne, c’est mieux. Cela lui permet d’être en mesure, lorsque vous avez des questionnements, de prendre la balle au bond et de les inscrire dans vos aspirations, la réglementation, le contexte qui entourent votre projet professionnel, mais aussi le type de services que vous offrez et l’approche que vous avez.

Les 2 raisons pour lesquelles vous devriez être accompagné par un.e avocat.e

1

En début de pratique, on ne génère pas encore de revenus et il y a beaucoup de dépenses associées (image de marque, logo, site web, location, etc.). Le côté légal devrait être vu comme un investissement nécessaire; prévenir plutôt que guérir! Ce sont souvent des «niaiseries» qui amènent les gens à consulter un.e avocat.e.

Exemple: Combien de fois dans une journée dit-on à un proche «ben voyons, c’est pas ça que je t’ai dit». Ça arrive avec des gens qui nous connaissent bien, imaginons les chances que cela se produise avec des gens avec lesquels on n’a pas le même type de lien ni le bagage émotif, sans que ce soit de mauvaise foi. Les malentendus contextuels ou factuels sont fréquents et c’est ce que l’on doit tenter d’éviter en ayant quelque chose d’accessible et digeste auquel on peut se référer pour ne pas tomber dans la zone grise de qui dit quoi, qui dit vrai. On met ça clair et ensuite, on n’a plus le souci d’avoir été bien compris.

2

Le fait d’avoir une structure légale est rassurant pour le client. Cela démontre aussi du professionnalisme.

Les 6 principales erreurs à éviter

1

Considérer tout ce qui touche au juridique comme un luxe, que ce n’est pas nécessaire. C’est plutôt le fait de ne pas considérer le droit comme essentiel qui devient un luxe, parce que les coûts que vous risquez d’avoir à débourser sont astronomiques.

2

Reconnaître la nécessité, mais faire un truc maison. Parfois c’est pire que de ne pas en faire, parce que tu pourrais y mettre des choses qui pourraient te nuire plutôt que de te servir. Certaines clauses sont réputées ne pas exister si elles ne sont pas rédigées parfaitement.

3

Démarrer sans avoir un topo juridique et fiscal qui est le bon. La mauvaise forme juridique peut avoir des répercussions financières très importantes.

Exemple : Passer d’une SENC à une incorporation peut coûter 8000$ alors qu’initialement cela aurait pu coûter 1000$.

4

S’entourer de personnes pour les mauvaises raisons; partenaires, associés, sous-traitants.

Exemple : Par peur de devoir assumer tous les coûts seuls, peur de ne pas y arriver, pour la notoriété. Dans une grande majorité des cas, si les décisions de s'entourer ne sont pas prises pour les bonnes raisons et bien réfléchies, ça finit par ne pas fonctionner.

5

Omettre de conserver des traces écrites (échanges courriels, résumés de conversations). Il ne s’agit pas de ne pas faire confiance, mais d’être prudent. La considération légale et réglementaire a beaucoup de ramifications!

6

Ne pas distinguer lois, règlements et normes ou ne pas bien connaître son contexte légal de pratique. En tant que membre d’un ordre professionnel, nous sommes encadrés légalement et on peut croire à tort que respecter les grandes lignes de la déontologie va suffire à nous protéger. Quand vient le temps d’appliquer la loi à notre contexte de pratique (contrat de service, sous-traitance, sous-location de bureau), il est important d’être bien conseillé pour s’assurer de ne rien manquer qui pourrait faire une différence.

Adèle Pilote-Babin

Depuis maintenant 10 ans, elle met son expertise au service des entrepreneur.e.s en étant présente pour les conseiller et les accompagner à chacune des phases de leurs projets d’affaires. Plus récemment, elle a cofondé «Les Consoeurs» et elle accompagne les femmes de la francophonie pour la création d’une pratique à leur image.

Photos par Maryline Tremblay

Stéphanie Villeneuve

Spécialiste de produit, Travailleuse sociale, B.T.S.

Psylio, the blog

Find a wealth of readily available informations, but also tools that will help you develop and optimize your professional practice. Our team takes care of gathering everything you need in one place. Find inspiration, learn from others and create a practice that suits you, with confidence!

Focus on the essentials:
your customers

Give Psylio a try